Quelques associations internationales

Parlons peu parlons bien : quelques associations de Solidarité Internationale !

Pour cette deuxième journée consacrée à la solidarité internationale, voici quelques présentations d’associations solidaires, professionnelles et étudiantes, à travers la France, avec lesquelles vous pourrez partir en missions !

 

TOGO : JEMAV (jeunes étudiants du Pmonde en action pour le volontariat) est une association de solidarité internationale organisée par des bénévoles locaux. L’association reçoit tout au long de l’année des bénévoles expatriés pour réaliser des stages (infirmiers, sage femmes, éducateurs, psychomotriciens …) et des missions (de rénovations, de constructions, d’éducations, de sensibilisations.). JEMAV a créé depuis maintenant 2 ans un projet appelé “handicap debout“, qui a déjà accueilli 7 psychomotriciennes. Ce projet consiste pour l’instant à prendre en charge des enfants en situation de handicap qui n’ont pas accès aux soins, à l’information et où les familles sont souvent livrées à eux même face au handicap qui est considéré comme une malédiction, dans des villages extérieurs à Lomé (Togo).
Aujourd’hui, cette association fait appel à vous car ce projet s’ouvre à d’autres villages, d’autres enfants et pour se faire l’association souhaiterait acheter une moto pour se déplacer avec les bénévoles entre les villages ! Une cagnotte en ligne a ainsi été créée ! Si vous souhaitez participer au projet rendez-vous sur ce site : https://www.leetchi.com/c/solidarite-de-jemav .

Pour plus de renseignements concernant leur association : http://www.jemav-humanitaire.org/

PAM (Psychomotricité autour du Monde) :

Est une association créée en Août 2012 par deux psychomotriciennes. Cette association a vu le jour dans le but de faire voyager la psychomotricité dans des structures liées à l’enfance. Elle soutient le suivi d’enfants présentant des troubles psychomoteurs dans ces structures mais également propose la mise en place de formations des professionnels locaux.

Quelques projets :

Au Guatemala : – Un centre de réhabilitation et d’éducation spéciale à San Pedro la Laguna, au Guatemala (Association Somos Hijos del Lago).

Le facebook de l’association Somos Hijos del Lago https://www.facebook.com/Somos-Hijos-del-Lago-141081776053194/

  • Un autre centre de réhabilitation et d’éducation spéciale à Santiago Atitlan (association ADISA) http://www.adisagt.com/

Au Vietnam : L’orphelinat “Go Vap”, à Ho-Chi-Minh, au Vietnam (en lien avec l’association Un projet pour tous).

Site d’un projet pour tous :http://www.un-projet-pour-tous.org

Et plein d’autres encore ! Pour ça http://www.psychomotriciteautourdumonde.fr/

Durée : Minimum 15 jours. Chaque projet porté par un psychomotricien doit être pensé avec l’ensemble du bureau qui validera, ou non, la pertinence de la durée choisie en fonction des objectifs du projet. Dans le cadre d’une mission courte, le travail avec les équipes locales est privilégié au détriment d’une action directe avec les enfants.

Tout le monde peut devenir adhérent, notamment les étudiants en fin de cursus souhaitant préparer leur départ une fois diplômés.

 

SENEGAL : « Vivre Ensemble »

a créé une pouponnière à M’Bour; partenariat avec PSF l’été (Psychomotricité sans frontière créé en 2005 par des étudiants en psychomotricité de la Pitié Salpétrière) et avec PAM (Psychomotricité Autour du Monde) le reste de l’année. Des bénévoles d’autres filières y vont aussi (orthophonistes etc)

Le public accueilli : 80 enfants de 0 à 19 ans. Beaucoup ont encore leur famille et reçoivent des visites régulières et présentent diverses pathologies. Beaucoup sont récupérés par leur famille à 3 ans, le temps d’acquérir l’autonomie de l’alimentation et de la marche.

Pour plus d’information http://www.lapouponnieredembour.org/

“Les Gônes de Mbour a pour but de venir en aide aux “enfants des rues” du Sénégal à travers plusieurs actions. La présence de bénévoles permet également de proposer à ces enfants des ateliers d’activités stimulantes.

Cette association n’a pas de site internet, mais vous pouvez entrer en contact avec eux via leur adresse mail mbour@wanadoo.fr ou si vous préférez directement entrer en contact avec le référent sur place mbourgones@yahoo.fr

 

MADAGASCAR : ASSOCIATION TREM

« L’association TREM a été créée en 2009 par Madame Véronique Montrouge. A son ouverture, le centre, qui est situé dans la ville de Mahajunga, sur la côte nord-ouest de Madagascar, accueillait des enfants âgés de 1 mois à 2 ans. Dès l’ouverture, une jeune assistante sociale malgache nommée Zita s’est jointe à Véronique pour s’occuper des premiers enfants du centre. TREM travaille en étroite collaboration avec les autorités locales en matière de protection infantile. Il faut savoir que la situation des enfants à Madagascar et à Mahajunga est extrêmement précaire et que le nombre d’enfants maltraités voire menacés de mort ne cesse de s’accroître. La plupart des centres existants sont actuellement saturés, et beaucoup d’enfants se retrouvent obligés de vivre à la rue. Les enfants accueillis par TREM ne sont pas tous orphelins. La vocation de notre centre est d’accueillir tous les enfants maltraités de la ville de Mahajunga, une maltraitance qui provient malheureusement le plus souvent de leur environnement le plus proche. Le centre d’accueil de TREM est le seul de Mahajunga à accueillir des enfants porteurs de handicap, et c’est ce qui m’a amené en tant qu’étudiant en psychomotricité à y effectuer des stages. » Idriss Issop, psyshcomotricien DE

Pour en savoir plus : http://association-trem.wix.com/enfantsdemadagascar

https://www.facebook.com/PageTrem/

 

ASSOCIATION HAITI HANDICAP INDONESIE :
Des projets thérapeutiques et éducatifs auprès de personnes en situation de handicap sont mis en place à Yogyakarta.
Pour les missions en Indonésie, l’association cherche des professionnels.
La durée des missions est de 2 semaines et demi.
Pour les actions en France, ils cherchent des étudiants. Le but est de sensibiliser au handicap dans les écoles primaires français.

Les contacter : hati2@hotmail.fr
Site internet : http://www.hati-france.org/

ASSOCIATION ANAK (aide aux Enfants d’Indonésie)
Cette association vise à aider les enfants en difficulté.
Située au nord de Bali, ces projets se portent sur l’éducation des enfants, l’achat de matériel scolaire, la rénovation d’écoles, l’aide à la santé et à l’hygiène et le rapprochement des enfants Européens et Indonésiens notamment par la correspondance (lettres, emails) ou par des échanges artistiques et culturels entre les écoles et les associations.

Leur action principale consiste à l’aide à la scolarisation de plus de 200 enfants issus de milieux ruraux en situation de précarité par l’intermédiaire de parrainages.
En effet, l’association ne propose pas de stage ni de volontariat/bénévolat sur le terrain à Bali.
Leurs partenaires et leur personnel local travaillent en lien direct avec les communautés, qui sont parties prenantes dans la mise en œuvre des programmes de parrainage et d’éducation.
En effet, il s’agit d’une garantie des actions menées grâce à leur parfaite connaissance du contexte et du respect des habitants et des coutumes locaux. Il n’est pas possible d’aller prodiguer des soins car l’état indonésien interdit aux étrangers d’exercer la médecine sur place.

Les bénévoles français assurent l’administratif pour la collecte des dons, les parrainages et quelques animations ponctuelles.

Les contacter : info@anakbali.org
Site internet : http://anakbali.org/wp/

 

ROUMANIE : APOR (Actions pour les Orphelins Roumains)

Les objectifs de cette association sont de proposer des activités stimulantes aux enfants durant tout l’été afin de pallier quelque peu l’absence de personnel spécialisé au cours des vacances estivales (limiter les régressions, stagnations d’apprentissages, des divertissements, développer certaines compétences semblant lacunaires). Procurer du bien-être aux enfants et adolescents (relaxation ; temps individualisés dont ils bénéficient peu, le reste du temps ; écouter leurs envies). Envoyer du nouveau matériel ludique et pédagogique sur place chaque année. Faire un don à l’établissement avec lequel ils sont en partenariat. Etendre le projet à une autre ville roumaine (Brad) et le pérenniser sur plusieurs années, à l’instar de leurs interventions à Hunedoara. Ce nouveau projet inclura une intervention auprès des familles en plus des ateliers.
Durée de la mission : Session de juin : 2 semaines
3 autres sessions en juillet et aout : 3 semaines chacune

Pour les contacter apor.toulouse@gmail.com

 

BURKINA FASO : ZOD NEERE

Zod Néeré a ouvert l’Ecole de la seconde chance, à Sabou (sud-ouest de Ouagadougou), accueillant environ 120 enfants. Partir avec cette association c’est participer à la vie quotidienne du village et de l’école, en apprenant des habitants et de leur culture, Proposer des ateliers psychomoteurs et former les instituteurs quant à l’utilisation du matériel de psychomotricité pour qu’il y ait un suivi avec les enfants.

Psychomot’terre est une association qui est déjà venue en aide à l’Ecole de la Seconde chance. Son site : http://psychomot-terre.blogspot.fr/ vous donnera plein d’informations sur le projet !

Pour contacter Zod NEERE : Facebook Les amis de Zod Neeré

 

PEROU : L’assocation MUNAY WASI

Elle « soutient par son aide des projets de développement rural sans assistanat dans le domaine de la nutrition, de l’éducation, de la santé et de la protection infantile destinés aux populations paysannes de la Cordillère des Andes du Pérou. »

La durée de ses missions est de 3 semaines.

Pour plus de renseignements : https://www.munay.eu/article.php3?id_article=1

 

NEPAL : KARAVAN BORDELAISE

Association étudiante bordelaise, elle se compose de 3 pôles : un pôle de solidarité locale, un pôle de solidarité internationale et un pôle dédié à l’aide aux étudiants venus de l’étranger.

Népal’M propose un éveil psychomoteur à des enfants népalais dans le

cadre d’une intervention sur place au sein de l’école « In House Academy » à Dhulikhel. Ils interviennent auprès d’enfants âgés de 2 à 8 ans à travers des ateliers d’initiation psychomotrice qui prennent la forme de jeux, d’ateliers de relaxation ou encore de médiation artistique.

La durée des missions est de 1 mois, des bénévoles sont présents tout l’été.

Leur site internet : http://karavan.populus.org/

 

ILE RODRIGUES :
3 missions possibles par le biais de 3 associations/institutions :

Réseau des écoles de Rodrigues (institution) où sont orientés des enfants avec des troubles de l’apprentissage scolaires, pouvant être dus à des pathologies diverses.
SMILE (association) ouvert aux enfants polyhandicapés.

Development and Learning center for disabled children (institution): enfants porteurs de handicaps diverses.

La durée des missions est d’au moins 2 semaines (hors période décembre/janvier qui est une période de fête à Rodrigues)

Personne à contacter : Madame Annick TOLBIZE, directrice du RCEA (Roman Catholic Education Authority),  rcea.rodrigues@gmail.com

Madame Giselaine BEGUE, membre de l’association SMILE qui a été la principale interlocutrice sur place et qui a aidé  les étudiants/ diplômés à s’organiser : giselaine.begue@ceb.intnet.mu

Madame Jasmine SAMOISY, directrice du DLCDC : rodassdis@yahoo.com

GEORGIE : PEA (Psychomotricité En Action)  est une association étudiante réunissant la Pitié-Salpétrière, l’ISRP Paris et Meulans-Les-Mureaux. Leur projets, outre leur présence sur place, sont de promouvoir la psychomotricité et à terme permettre à des psychomotriciens de travailler dans les centres et d’envoyer des psychomotriciens diplômés (payés par l’association) sur place pour former le personnel soignant quand les institutions le désirent.

PEA souhaite mettre en place un partenariat avec une maison verte a Tbilisi, en Géorgie. Une maison verte, qui est un lieu de rencontres, de soins, et de loisirs pour les enfants accompagnés de leurs parents. La plupart de ces enfants connaissent des difficultés apparentées aux Troubles du Spectre Autistique.

La durée des missions est de 6 semaines, entre 3 et 6 étudiants.

Pour les contacter : psychomotriciteenaction@gmail.com
Facebook : Psychomotricité En Action
Site : psychomotricite-en-action@overblog.com

 

TUNISIE : PEA (Psychomotricité en Action) :

Ils interviennent auprès de l’Institut National de la Protection de l’Enfance et sont également en lien avec l’association les amis de l’INPE.  L’INPE accueille environ 150 enfants de 0 (certains prématurés) à 12 ans. Les enfants sont répartis en 7 unités, où bébés et plus grands se côtoient.

Les enfants accueillis à l’INPE sont tous des enfants en situation d’abandon. Certains enfants présentent un polyhandicap, une maladie génétique, mais on retrouve surtout beaucoup de carences affectives et de retards de développement psychomoteur. Le but est que les enfants soient adoptés ou placés en famille d’accueil. Les équipes sont pluridisciplinaires.

Pour les contacter : psychomotriciteenaction@gmail.com
Facebook : Psychomotricité En Action
Site : psychomotricite-en-action@overblog.com

 

MADAGASCAR : ANKIZY LAGOON

Le projet est d’émanciper des jeunes déscolarisés par manque de moyens. Pour cela, un centre scolaire (une école maternelle) a ouvert depuis le 3 septembre 2017.
Et un foyer de l’enfance est en cours de construction pour accueillir des orphelins ou des enfants déshérités.
L’école est construite sur la commune de Foulpointe.
Cette association, toute récente, recherche autant d’étudiants psychomotriciens que de diplômés et n’oblige pas de durée déterminée pour les missions.

Pour l’hébergement, des bungalows de 1 à 4 personnes ont été construits pour les bénévoles et sont mis gratuitement à disposition.

Les contacter : stmarie2013@gmail.com (Michel Portier, directeur)
site internet : http://www.ankizy-lagoon.com/

 

MAROC JEUX DE MOT’BORDEAUX

Des étudiants bordelais travaillent avec deux psychomotriciennes et un instituteur marocain.

Jeux de mots a pour vocation de vouloir échanger avec des enfants d’une autre culture et être en lien avec des écoliers français (de l’école Mirail). Ils ont mis en place une correspondance épistolaire pendant l’année.
Les projets : Les étudiants se rendent à l’école Maarakat Dchira à El Ouatia en fin d’année. La seconde partie du projet est un soutien des associations et centre pour personnes en situation de handicap ainsi que l’expansion de la psychomotricité au Sud Maroc et la liaison des instituts de soins et paramédicaux entre eux et entre le Nord et le Sud afin d’aider à avoir une prise en charge et une aide plus égalitaire.

Site : https://www.helloasso.com/associations/jeux-de-mot-bordeaux

POMM (Psychomotricité et Ouverture sur le Monde du Maternage) se compose d’une vingtaine d’étudiants en psychomotricité à la Pitié-Salpêtrière et à l’ISRP.

Leurs objectifs sont d’observer les modes de portage et de massage traditionnels, partager leur différentes pratiques et leur approches du soin, tout en contribuant au mieux-être des individus  ainsi que favoriser les échanges.

Les différents projets de POMM :
Projet près de Lima: Intervention à Villa El Salvador, dans l’école la Divina Misericordia qui accueille des enfants porteurs de handicaps, et à Amancay, dans une association péruvienne qui rassemble et accompagne les parents et leurs enfants porteurs de handicap.

Projet à Quellouno: Intervention à la Casa Acogida auprès d’adolescents en carence affective éloignés de leur parents pour des raisons principalement économiques et scolaires

Anciens Projets:
-Projet à Bamako (Mali): Actuellement suspendu à cause de la situation politique actuelle. Intervention au sein de la pouponnière d‘État de Bamako auprès de nourrissons et d’enfants en situation de handicap, et à l‘ASE (Association pour la Sauvegarde de l’Enfance au Mali).

Projet à Andahuaylas (Pérou): Interrompu pour des raisons de logistiques. Intervention à l’Aldea Infantil, un orphelinat; dans les écoles d‘Andahuaylas et de San Jeronimo pour enfants en situation de handicap, à la Casa Materna auprès de femmes enceintes, et au Refugio de los Ancianos auprès de personnes âgées.

Pour chaque projet : une équipe de trois ou quatre étudiants lors de leur deuxième année, pendant 6 semaines. Plusieurs équipes se relaient de mai à septembre.

Pour plus de renseignements : assopom@gmail.com  et https://www.facebook.com/asso.pomm.7?ref=br_rs

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire