Résultat général du sondage

Dernière mise à jour : 10/02/2013

Graphique

Ce diagramme représente l’évolution des proportions des stages en 1ère, 2e et 3e année, suivant qu’ils sont dans la commune, région, région limitrophe ou autre. On peut remarquer plusieurs choses :

  • Seuls 20% des étudiants ou moins, on un stage dans la ville d’étude

  • Si on considère que les “autres” concernent la ville d’origine de l’étudiant, alors on a un peu plus de la moitié en 1er année, mais le nombre ne cesse de décroître ensuite. Pour dépasser avec peine les 40% en 3e année

On notera également que :

  • Le diagramme est construit à l’aide des 509 réponses reçues, soit 1/4 de participation des étudiants en psychomotricité (nous étions à peine plus de 2000 pendant l’année d’étude 2011-2012)

  • Il prends en compte 3136 stages

 

Critiques

Pour pouvoir faire le questionnaire le plus simple et rapide à remplir possible, afin d’évider de rebuter l’étudiant devant la demande, il a fallu faire des choix. Ce questionnaire est donc :

  • Imprécis. En effet, au delà de la commune, on ne peut pas savoir si la distance couverte par l’étudiant est aux abords de la ville d’étude, ou sur les bords extérieurs de la région. Il ne renseigne donc précisément sur les distances couvertes ; on ne peut en faire qu’une approximation.

  • Aucun renseignement sur le coût réel moyen dans le transport, pour ceux et celles qui ont eu leur stage hors commune

  • Aucun renseignement sur la difficulté perçue par l’étudiant pour se rendre à ses stages.

  • Impossible de savoir combien d’étudiants, parmi ceux qui n’ont de stage ni dans la commune ni “encore plus loin”, habitent dans la région ou région limitrophe. Ce qui oblige à prendre ces résultats avec énormément de précautions.

 

Conclusion

Bien que les résultats doivent être interprétés avec réserve, il est possible d’être relativement sûr de ceci : 20% ou moins des étudiants trouverons un stage dans leur commune d’étude. Tous les autres devront se débrouiller autrement.

Reste à savoir quel budget en moyenne l’étudiant réserve, dans les moyens de transports, à cette fin, quelles distances réelles sont parcourues, et quel est la difficulté perçue par l’étudiant sur ce seul point de vue.

Cela pourrait être une ouverture pour des questionnaires à venir, nous permettant de mieux nous rendre compte de la situation globale. Et, peut être, de se demander pourquoi les étudiants en psychomotricité ne réclament pas les mêmes droits que leurs homologues paramédicaux.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire